Le groupe

Titre

L'aventure

 

L'actu du groupe :

On travaille en ce moment "Yours is no disgrace", un morceau fabuleux des débuts de YES

La genèse

Comme beaucoup d'autres, le groupe s'est constitué petit à petit à la fin des années 70, à partir d'une bande de copains partageant la même passion pour la musique pop - rock.
Dans ce noyau, pas de « pointure » maîtrisant le solfège et la pratique instrumentale, mais quelques autodidactes animés par l'envie d'arriver un jour à jouer eux-mêmes leurs morceaux préférés.
Le 15 août 1978, à la faveur du succès spontané d'un concert improvisé à MARON (Meurthe & Moselle), la décision de monter un groupe pérenne s'impose comme une évidence : La première mouture de « RAISON DE PLUS » est née.

Les années 80

Après trois années d'inévitables changements de personnel (c'est l'âge où l'on entre dans la vie active, où la vie affective se construit : Seuls les plus motivés continuent l'aventure), le groupe se stabilise. Le répertoire, d'abord basé sur des reprises de la musique pop – rock internationale de l'époque commence à comporter des compositions originales. Jusqu'en mars 1983, « RAISON DE PLUS » participe à une quinzaine de concerts dans la région nancéenne.
Au cours de l'été 1983, RAISON DE PLUS trouve le format qui lui convient et n'en changera plus : un quintette comprenant 1 batteur (Patrick SCHWEIGHOFFER), 1 bassiste (François SIMONETTI), 1 guitariste/chanteur (Jean-Louis HENRIET), 1 claviériste/flûtiste (Philippe ROSE) et 1 claviériste/guitariste (Dominique MARRION).
Les instruments et les combinaisons possibles permettent alors d'élaborer une base orchestrale bien présente sur laquelle viennent s'appuyer des textes en français. Un véritable style propre au groupe se construit peu à peu, plus inspiré du rock progressif de ANGE ou d'ATOLL que des courants « rock français » ouverts par INDOCHINE ou TELEPHONE.
En septembre 1986, à la suite d'un concert donné à SEICHAMPS (54), « RAISON DE PLUS » rencontre un responsable du label associatif « MUSEA ».
Le courant passe rapidement, et en 1987, MUSEA qui travaillait alors à la production d'un album regroupant des titres inédits de rock progressif français, invite Raison de Plus à enregistrer un titre sur cet album. C'est ainsi que la première œuvre publiée du groupe se trouve sur le disque « ENCHANTEMENT » sur lequel figurent également des inédits de Ange, Atoll, Pulsar et autres formations de rock prog français.
Fort de cette expérience, et pour concrétiser le travail de composition, « RAISON DE PLUS » auto produit un disque 45 tours en 1988, et petit à petit se fait jour l'idée d'enregistrer un album.

Les années 90

A partir de juin 1990, le groupe travaille dans ce sens, et commence l'aménagement d'un petit studio d'enregistrement. Tout en continuant à se produire occasionnellement sur scène, RAISON DE PLUS enregistre les titres destinés à figurer sur un futur album.

En 1992, François SIMONETTI quitte le groupe, et c'est Alain BASSINOT qui lui succède à la guitare basse.
Sollicité par MUSEA, RAISON DE PLUS contribue à l'album « A PROPOS D'ANGE », en enregistrant une version toute personnelle de « BALLADE POUR UNE ORGIE ».
En 1996, l'enregistrement du premier « vrai » album de RAISON DE PLUS est terminé. MUSEA produit et distribue le CD intitulé « AU BOUT DU COULOIR ».
Après de nouveaux concerts, dont une première partie de CLAUDE MAIRET (ex guitariste - arrangeur de H-F THIEFAINE), puis de « CHRISTIAN DECAMPS & FILS », « RAISON DE PLUS » achève une œuvre plus ambitieuse : un album conçu comme un conte musical, ou chaque pièce est attachée aux autres par un fil conducteur.
MUSEA encourage encore une fois la démarche, et le CD « ICI EST AILLEURS » sort en décembre 2001.

Les années 2000

« RAISON DE PLUS » suit son parcours atypique par rapport à la majorité des groupes amateurs : Avant tout cultiver le plaisir de jouer ensemble en toute sérénité et faire partager ce plaisir à ceux qui écoutent, sans objectif de suivre une quelconque tendance ou ambition de réussite commerciale.
Dans cette logique, le groupe propose un spectacle alternant les compositions originales et quelques « fameuses » reprises du répertoire pop - rock international (PINK FLOYD, TOTO, GERRY RAFFERTY, SAGA, SUPERTRAMP...).

Alain BASSINOT quitte le groupe en 2007, c'est alors Jérome qui tient la basse

Aujourd'hui

Malgré 2 "coups durs" consécutifs (la dégradation de l'état de santé de Patrick SCHWEIGHOFFER qui l'empêche de jouer de la batterie, suivi quelques mois après par le départ de Jérôme), le groupe résiste et recheche 2 nouveaux membres. Ainsi, Claude CORDIER prend la batterie en novembre 2013, puis Jean-Paul ARNOULD rejoint "Raison de Plus" pour assurer la basse fin 2014.

Remis plus que jamais sur les rails, le groupe souhaite s'exprimer sur scène aussi souvent que possible. Maitrisant et disposant des moyens techniques en matière de sono et d'éclairage scénique en totale autonomie, fort d'une expérience musicale de plus de 30 ans, et produisant un répertoire accessible à tous, « Raison de Plus » est à même de combler le public et d'offrir un spectacle de grande qualité.

Information très triste :

Patrick SCHWEIGHOFFER, le batteur du groupe de 1978 à 2013, s'est éteint le jeudi 27 novembre 2015.